Scandale des salaires faramineux des joueurs du MCA: Bernaoui appelle à dépassionner les débats
Connect with us


Football Algérien

Scandale des salaires faramineux des joueurs du MCA: Bernaoui appelle à dépassionner les débats

MCA

L’affaire des gros salaires que perçoivent les joueurs du MCA et tous les scandales révélés par l’audit décidé par l’actionnaire majoritaire de ce club, en l’occurrence Sonatrach, continue de susciter la polémique.

Cette fois-ci, c’est le ministre de la jeunesse et des sports, Salim Raouf Bernaoui, qui intervient pour appeler à calmer les ardeurs et surtout arrêter cette «campagne de déstabilisation» dont fait l’objet, selon lui, le vieux club de la capitale, surtout que ce dernier s’apprête à livrer une double confrontation très importante en coupe arabe des clubs face aux voisins marocains du Raja de Casablanca.

«Ce n’est pas nouveau ce qu’on est en train d’écrire dans la presse au sujet des salaires que touchent les joueurs du Mouloudia d’Alger. C’est d’ailleurs un secret de polichinelle, puisque les chiffres évoqués ont été déjà révélés dans la presse il y a un bon bout de temps. Cela ne veut pas dire que j’encourage ce genre de gestion, loin s’en faut, et tout le monde d’ailleurs connait ma position sur ce registre. Je me suis toujours exprimé en faveur de la formation, appelant les clubs algériens à prendre comme modèle le Paradou AC», déclare le ministre.

Et si le responsable de la tutelle tient à protéger le Doyen, c’est surtout en raison du challenge arabe qui attend cette formation, comme a tenu du reste à le préciser Salim Bernaoui.

«Comme tout le monde le sait, le MCA est le seul représentant du football algérien dans la coupe arabe, qui constitue un très bon challenge pour ce club. Dans quelques jours, les Mouloudéens vont affronter le Raja de Casablanca en coupe arabe. Ma foi, notre club a de fortes chances de remporter le trophée, surtout s’il venait à passer le cap des Marocains, car ces derniers sont, le concurrent le plus sérieux du MCA dans la course au titre arabe. Rien que pour cela, nous devons tous être derrière notre équipe.
Ce n’est nullement le moment d’aborder des sujets qui risquent de lui porter préjudice», a-t-il insisté.

Il faut dire que tout ce bruit qui tourne autour des salaires faramineux que touchent les joueurs du club phare de la capitale ont fini par fâcher ces derniers qui ont boycotté la presse à l’issue du match face au CSC samedi passé, un match qu’ils ont remporté à Constantine même.

Cette victoire a permis aux Vert et Rouge de revenir en force dans la course au titre honorifique de champion d’hiver. Il leur suffit d’ailleurs de remporter leur match en retard à domicile contre l’ESS pour qu’ils délogent l’actuel leader, le CR Belouizdad, de son fauteuil de leader.

Réactions et commentaires en bas de l'article

Comments

Page Facebook

Publicité

Plus sur Football Algérien