Connect with us

Hi, what are you looking for?

Fennec News

Manchester City: La nouvelle valeur marchande de Mahrez est connue

Riyad Mahrez
Riyad Mahrez

La valeur marchande de l’ailier international algérien de Manchester City, Riyad Mahrez, est en baisse et avoisine désormais les 48 millions d’euros, au lieu de 60, en raison de l’impact économique lié au coronavirus (Covid-19), rapporte dimanche le site de Onze Mondial.

« Manchester City n’a pas été épargné par la crise financière liée à l’épidémie du Covid-19. Les joueurs sont impactés, indirectement, en voyant leurs valeurs marchandes baisser », explique la même source, en se basant sur des chiffres dévoilés par le site spécialisé Transfermarkt. Mahrez (29 ans) avait atterri à Manchester en 2018, en provenance de Leicester City, pour un contrat de cinq ans contre un chèque de 68 millions d’euros.

Dauphin de Liverpool en championnat et toujours en lice en Ligue des champions où il a battu le Real Madrid à Bernabeu (2-1) au match aller des 1/8 de finale, Man City, considéré comme l’un des clubs les plus riches en Europe, est touché de plein fouet par la crise.

La valeur marchande du joueur le plus cher de l’effectif des « Cityzens », l’attaquant international anglais Raheem Sterling, estimée à 160 millions d’euros, sera de l’ordre de 128 millions d’euros durant le prochain mercato, selon Transfermarkt. Il est suivi du meneur de jeu belge Kevin De Bruyne, dont le prix de cession passera de 150 millions d’euros à 120 millions.

Suspendue depuis mi-mars en raison du Covid-19, la Premier League réfléchit à une reprise de la saison le 8 juin, à huis clos, pour espérer la terminer le 27 juillet, alors que les équipes ont été autorisées à reprendre l’entraînement par petits groupes.

Réactions et commentaires en bas de l'article

Comments

Vous aimez aussi

Fennec News

A en croire le quotidien français, RMC Sport, de ce mardii l’international algérien Islam Slimani est convoité par l’Olympique lyonnais, cador de la Ligue...

Fennec

Réactions et commentaires en bas de l'article

Fennec

Réactions et commentaires en bas de l'article

Andy Delort

Réactions et commentaires en bas de l'article