Equipe d'Algérie: Les cinq acquis du stage de juin - Fennec Football
Connect with us

Hi, what are you looking for?

Équipe d'Algérie de football

Equipe d’Algérie: Les cinq acquis du stage de juin

Algérie Mali international algérien
Algérie Mali international algérien

Algérie Foot- Le stage de l’Equipe d’Algérie, qui avait commencé au début de ce mois de juin et s’est terminé vendredi, a été marqué, comme on le sait, par le déroulement de 3 matches amicaux contre la Mauritanie, le Mali et la Tunisie, au cours desquels les camarades du capitaine Riyad Mahrez ont réalisé de belles victoires et une performance qui a fait vibrer les supporters algériens. Ces derniers voient, la désormais, leur ‘’dose’’ d’optimisme augmenter davantage en prévision des prochains challenges des Verts.

Il faut dire que le précédent stage des Fennecs a permis de tirer profits de pas moins de cinq dividendes, en attendant d’entrer en scène dans les qualifications au Mondial-2022 en septembre prochain avec deux confrontations contre Djibouti et le Burkina Faso, pour les deux premières journées de la phase des poules. Le premier bénéfice tiré est cette solidité défensive retrouvée. Dans les matchs de la Mauritanie, du Mali et de la Tunisie, l’Equipe d’Algérie a fait preuve d’une forte solidité défensive, rappelant la performance de l’arrière garde algérienne lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2019. Pendant les trois matchs amicaux en question la cage algérienne n’a été violée qu’une seule fois suite à une erreur fatale du gardien remplaçant Alexandre Okija contre la Mauritanie.

En revanche, le duo Benlamri et Mandi a réussi à tenir le coup et à réussir un parcours sans faute lors de deux tests difficiles face au Mali et à la Tunisie, soit les deux rencontres auxquelles ils ont pris part d’entrée. Le deuxième acquis de ce stage est la belle forme affichée par le gardien de but Raïs M’Bolhi que tout le monde donnait fini, surtout après les petites copies qu’il a rendues cette saison avec son club saoudien Al-Ettifak. M’bolhi, qui a disputé les deux derniers matches contre le Mali et la Tunisie, a fait preuve d’une grande sérénité face aux attaquants adverses, notamment contre les Aigles de Carthage. Un retour en forme venu pour conforter l’entraineur national dans sa défense continue du portier, et effacer aussi les erreurs commises par M’Bolhi lors des matches du Zimbabwe et de la Zambie à l’extérieur.

Le stage en question a été également une occasion pour le sélectionneur Djamel Belmadi de voir l’œuvre la quasi-totalité des joueurs convoqués au nombre d’une trentaine. Cela lui a permis d’ailleurs d’avoir des options supplémentaires et très valables au milieu de terrain, notamment en cas d’indisponibilité des deux titulaires en poste, à savoir, Guedioura et Bennacer. On pense en particulier à Ramiz Zerrouki, qui s’est imposé en remplacement du vétéran Guedioura, qui se rapproche de la retraite mais qui ambitionne toujours de participer au prochain Mondial. Même cas de figure pour Belkebla, recalé de la précédente CAN à la dernière minute, mais qui revient très fort, en réussissant deux très belles copies contre la Mauritanie et la Tunisie en remplacement de la star milanaise Bennacer, absent de ce stage pour blessure.

À propos du quatrième acquis du stage de juin, il a trait à la ligne offensive qui a confirmé qu’elle demeure l’une des meilleures sur le continent. Les deux buts que Bounedjah et Mahrez ont inscrit contre la Tunisie ne sont que le prolongement de la série de nombreux buts marqués par l’attaque algérienne en déplacement sous le règne du sélectionneur Belmadi, comme ce fut le cas dans Le match du Zimbabwe, où les Verts ont inscrit deux buts puis un triplé contre la Zambie à Lusaka. Avant cela ils ont inscrit un quatuor contre le Togo à Lomé, puis un triplé face à la Colombie dans un match joué en France et un doublé contre le Mexique en Autriche.

Mais le plus grand acquis et bénéfice de ce stage reste le record africain en matière d’invincibilité que les camarades de Mahrez ont réussi à battre en enchaînant 27 matchs sans défaite, dépassant ainsi l’ancien record que détenait la Côte d’Ivoire (26 matches). À présent, c’est le record du monde de (35 matches) détenu par l’équipe nationale espagnole, qui est désormais en ligne de mire des Fennecs. Mais le plus important est bien sûr de gagner le principal pari, devenu même une obsession pour Belmadi, à savoir, la qualification au Mondial-2022 au Qatar.

Lire également:

Equipe d’Algérie: Le probable nouveau classement FIFA des Verts !



Advertisement

VIDEOS

Belmadi

VIDEOS

Algérie Foot – L’ancien joueur tunisien reconverti en entraîneur, Nabil Kouki, se paye la tête d’un journaliste algérien en rabaissant ironiquement Djamel Belmadi ainsi...

Coupe monde barre transversale 1 Coupe monde barre transversale 1

VIDEOS

Algérie Foot – Parallèlement à la Coupe du monde qui se déroule dans les magnifiques stades du Qatar, l’Algérie vit encore dans les scandales...

Advertisement

Application Mobile

Vous aimez aussi

Coupe du Monde 2022

Algérie Foot – Les supporters algériens ont beaucoup fait parler d’eux au Qatar ces quelques jours de Coupe du Monde. Toutefois, dans le lot...

Coupe du Monde 2022

Coupe du monde 2022 – Après avoir perdu son premier match de cette coupe du monde qui se déroule au Qatar, l’équipe du Cameroun...

Équipe d'Algérie de football

Algérie Foot – Alors que l’équipe d’Algérie traverse une énorme crise de résultats depuis la CAN remportée en 2019 en Égypte, certains bruits de...

Coupe du Monde 2022

Algérie Foot – Le gambien Bakary Gassama, toujours boudé par les Algériens pour avoir, selon l’opinion générale, été la cause de la non qualification...