L'équipe d'Égypte crucifie le Cameroun au bout d'un match palpitant
Connect with us

Hi, what are you looking for?

Monde

Entraîneur expulsé, adjoint averti : l’équipe d’Égypte file avec brio en finale de la CAN

Egypte
Egypte

Algérie Foot– Après 120 minutes et une séance de tirs au but, c’est finalement l’Egypte qui a pris le dessus sur le Cameroun, pays organisateur de la CAN 2022 (0 – 0, 3 tirs au but à 1). Sept victoires pour les « Pharaons », qui disputeront la finale face au Sénégal dimanche.

Cette fois-ci, les pharaons doivent leur qualification en final au gardien, Gabaski. Comme quoi, l’Egypte ne compte pas que sur Mohamed Salah pour gagner ses matchs. D’ailleurs, l’histoire du gardien égyptien est assez fantastique, en huitième de finale, ce dernier avait remplacé le titulaire Mohamed El Shenawy, pour cause de blessure. Durant la séance de tirs au but, c’est Gabaski qui a qualifié l’Egypte, il avait repoussé une tentative, ce qui offrit la victoire au Pharaons, face à la cote d’ivoire. En demi-final, Gabaski a encore une fois sorti une performance folle au bon moment, pour éliminer le Cameroun de sa CAN (0 – 0, 3 – 1 t.a.b.).

Carton rouge pour Carlos Queiroz

L’Egypte a poursuivrai sa demi-finale sans son entraîneur. En effet, dans une ambiance assez tendue, on a suivi les contestations entre l’arbitre gambien et le staff technique de l’Egypte. Dès le début du match, l’homme au sifflet avait affirmé son autorité devant Carlos Queiroz et ses adjoints. La sanction a fini par tomber. Déjà averti, le sélectionneur des Pharaons a été exclu à la (90e) pour contestations répétées. Après une grosse colère, il s’est décidé d’aller aux vestiaires, alors que c’était lui qui prônait calme et sérénité, lors de la conférence de pression.

Pour rappel, lors de la victoire de l’Egypte face au Maroc (2 – 1) en quart de finale, Carlos Queiroz s’était déjà grandement agité, au point d’avoir une altercation avec son homologue Vahid Halihodzic, sélectionneur des Lions de l’Atlas.

L’équipe d’Egypte sauvé par le poteau

Suite au coup d’envoi, donné par l’arbitre gambien Bakary Gassama. Devant leur public, les Lions indomptables tiennent à enchanter leurs supporters, même si a plusieurs reprise la défiance égyptienne était mise sous pression, celle-ci défend bien. D’ailleurs, la première frappe était en faveur des pharaons. La star de l’équipe Mohamed Salah (8e). Le tir passe loin du cadre.

Toutefois, la meilleure occasion des locaux est venue d’un coup de pied arrêté.Sur un corner botté par Moumi Ngamaleu. Michael Ngadeu a repris le ballon de la tête et touché l’arête de la cage de Gabaski, le gardien de l’Égypte (18e). Quelques instants après, le défenseur camerounais a créé une nouvelle occasion, mais a raté sa reprise. Au cœur de la seconde période, un peu plus équilibréen, car la fatigue se fait davantage ressentir, Samuel Oum Gouet a failli inscrire un but magnifique, d’une reprise sans contrôle à 30 mètres du but égyptien. Cependant, sa frappe colossale a percuté le poteau. (70e).

La joute continue, l’Egypte revient à la charge 

Alors qu’ils tiennent en défiance, les égyptien n’avait qu’une tentative a leur actif, la frappe non cadrée de Salah, Ainsi, les Pharaons ont retrouvé un peu leur jeu en seconde période. Salah a fait frissonner le stade d’Olembé quand Martin Hongla a raté une passe en retrait. L’attaquant de Liverpool en a profité et tenté de dribbler André Onana, sorti de sa surface. Le gardien camerounais a taclé efficacement, au moment où Mohamed Salah s’apprêtait à l’effacer (56e). Une intervention salvatrice saluée chaleureusement par les supporters.

Gabaski héros des tirs au but sauve l’équipe d’Egypte

En prolongation, le Cameroun et l’Egypte étaient exténués. Les lignes désordonnaient, les ratés se sont multipliés, et seuls quelques action de Mohamed Salah et des entrants Ramadan Sobhi et Clinton Njie ont fait frissonner les supporters des deux camps. La séance de tirs au but était inéluctable, sous les yeux d’un Samuel Eto’o angoissé. Il réfléchit sûrement à ce qu’il va déclarer prochainement.

Soudain, l’infortune s’est abattue sur le Cameroun dans cet exercice si difficile pour les nerfs. Harold Moukoudi et James Léa Siliki ont marqué contre Gabaski, alors que les Égyptiens se montraient intraitables. Et finalement, Clinton Njie a raté le cadre, accélérant la défaite des Lions indomptables (trois échecs sur leurs quatre tirs). Le Cameroun perd ses illusions tandis que l’Egypte se hisse en finale.

Lien également :

Riyad Mahrez auteur d’un geste très noble envers le Maroc



Advertisement

VIDEOS

VIDEOS

Algérie Foot – Lors du match amical qui a opposé l’Algérie à la Guinée, l’international algérien Adam Ounas a participé titulaire à la place...

VIDEOS

Algérie Foot – L’international algérien Youcef Belaili est très populaire dans sa ville natale à Oran. Dans une vidéo devant le stade Miloud Hadefi, une...

Advertisement

Application Mobile

Vous aimez aussi

Fennec News

Algérie Foot – En prévision des deux matches amicaux que l’Algérie accueillera en ce mois de septembre, les joueurs sélectionnés commencent à se rendre à...

EQUIPE NATIONALE

Algérie Foot – C’est officiel ! La Commission de Recours de la FIFA a rendu son verdict sur l’incroyable affaire de l’Equateur utilisant un...

INFOS ALGERIE

Algérie Foot – Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a confirmé la décision de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) dans une affaire...

Fennec News

Algérie Foot – L’attaquant du club de Brest Youcef Belaili fait de nouveau parler de lui avec une attitude très étrange. En effet, suspendu avec son...