Algérie: Le top 5 des pépites ciblées par la cellule de détection des jeunes talents
Connect with us


EQUIPE NATIONALE

Algérie: Le top 5 des pépites ciblées par la cellule de détection des jeunes talents

Yasser Laroussi Bilal Benkhedim Adam Oudjani Yannis Hammach Saïd Arab

Récemment, le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheireddine Zetchi, ainsi que l’entraîneur de la sélection nationale, Djamel Belmadi, ont fait allusion à l’intégration de nouveaux joueurs et jeunes jouant en Europe dans l’effectif des Verts, en prévision des échéances à venir, et ce, sur la base des recommandations de la cellule de détection des jeunes joueurs évoluant outre-mer, mise en place il y a quelques mois par la FAF.

Le magazine spécialisé français « France Football » a dévoilé 5 noms qui sont proches de jouer pour l’équipe nationale algérienne, notamment avec la présence de joueurs d’origine algérienne qui font l’objet de convoitises de l’équipe de France, à l’image des deux stars de Lyon, Rayane Chargui et Hossam Aouar, en plus du milieu de terrain de Bordeaux, Yassine Adli.

Au-devant de cette liste des joueurs pressentis pour renforcer prochainement les rangs des Fennecs, selon le célèbre magazine, le jeune arrière gauche de l’équipe de Liverpool, Yasser Larouci (19 ans) qui est né dans la wilaya d’El -Oued dans le sud de l’Algérie, mais qui a émigré en France où il a rejoint le centre de formation du Havre, puis Liverpool en 2017, et il est maintenant en passe de poser ses valises dans une nouvelle équipe pour avoir plus de temps de jeu, les médias ayant révélé qu’il était en négociations avec les clubs de Leeds United et de Brentford.

Quant au deuxième nom, c’est le milieu de terrain Bilal Benkhedim (19 ans), qui est considéré comme l’un des jeunes joueurs les plus prometteurs de l’AS Saint-Etienne. Benkhedim est également originaire d’un père algérien et d’une mère marocaine. Et grâce à son talent exceptionnel, son club n’a pas tardé à lui faire signer un contrat professionnel par peur de le voir chipé par de nombreux grands clubs de l’Hexagone intéressés par ses services.

Le troisième nom est Adam Oudjani, qui n’est autre que le fils de Cherif Oudjani, la légende du football algérien qui a marqué le seul but de l’Algérie lors de la finale des nations africaines de 1990 contre le Nigéria. Quant à Adam (18 ans), il joue au poste de meneur de jeu, et se prépare à apparaître avec son équipe Lens, en Ligue 1 française que les Lensois vont rejoindre lors de la prochaine saison. Le jeune joueur est lié avec Lens jusqu’en 2023.

Pour le poste d’arrière gauche aussi, il y a le jeune niçois, Yanis Hamache (21 ans) qui y postule en plus de Laroussi, qui, bien qu’il joue régulièrement dans les matchs préparatoires de son équipe durant cette période d’intersaison en France, mais rien sûr qu’il poursuivra l’aventure avec cette formation de la Côte d’Azur, en présence de joueurs distingués à son poste, comme Stanley Nsuke et Hassan. Camara. Malgré cela, il est donné sur le point de jouer pour l’équipe nationale algérienne à l’avenir.

Saïd Arab (20 ans), qui évolue au milieu de terrain, est le cinquième et dernier nom de la liste. Et même si ce joueur avait explicitement exprimé sa volonté de jouer pour les champions d’Afrique, il est censé d’abord confirmer son grand potentiel avec le FC Paris, dans le deuxième palier français, un club qu’il a préféré à l’AS Saint-Etienne, son club formateur, sans doute pour avoir plus de chances de jouer le plus souvent.

Réactions et commentaires en bas de l'article

Comments

Page Facebook

Publicité

Plus sur EQUIPE NATIONALE

kartal escort ataşehir escort mersin escort bayan mersin escort bayan brazzers mature porno altyazili porno porno hikayeleri turk porno kuşadası escort bayan denizli escort bayan bodrum escort bayan