Djamel Belmadi: « Face au Sénégal ça sera important, mais pas décisif »
Connect with us


EQUIPE NATIONALE

Djamel Belmadi: « Le match face au Sénégal sera important mais pas décisif »

Djamel Belmadi

Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, a indiqué que le match face au Sénégal sera « important mais pas décisif », mercredi à 24 heures de l’opposition prévue au stade 30-Juin du Caire (18h00 algériennes) comptant pour la 2e journée (Gr. C) de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2019.

«Ce match contre le Sénégal est attendu par tout le monde, ce sera une confrontation entre deux équipes avec un gros potentiel qui ont bien démarré le tournoi. Il y aura des joueurs des deux côtés connus sur le plan international. Ca a été toujours de belles confrontations, des oppositions de qualité, assez équilibrées. On se prépare avec beaucoup de concentration. C’est un match important mais pas décisif», a indiqué Belmadi en conférence de presse tenu au stade 30-Juin de la capitale égyptienne. L’Algérie a réussi ses débuts dans cette 32e édition de CAN en battant dimanche le Kenya (2-0). Idem pour le Sénégal, facile vainqueur de la Tanzanie (2-0) qui signe son retour à la CAN après 39 ans d’absence.

«On sait que nous avons eu des soucis à chaque début de CAN. Il fallait bien ne pas tomber dans le piège du match inaugural, avec tout le respect que j’ai pour le Kenya, très difficile à manoeuvrer. Il y a un travail qui a été fait depuis longtemps, je suis très satisfait de cette victoire, mais il n’y a pas d’euphorie. Il y a un gros morceau qui nous attend demain (jeudi), il va falloir être à 200% face au Sénégal». Evoquant son prochain adversaire qui n’a jamais réussi à battre les « Verts » en phases finales de CAN, Belmadi s’est montré prudent devant « une équipe qui sera très motivée » pour réaliser son premier succès.

«Le fait que le Sénégal n’ait jamais pu s’imposer contre l’Algérie constituera une motivation supplémentaire pour eux. C’est un match difficile. Le Sénégal est bien renforcé dans toutes les lignes. Je refuse de qualifier cette rencontre de finale avant la lettre, on est loin du compte», a-t-il souligné. Avant d’enchaîner à propos du sélectionneur sénégalais Aliou Cissé : «C’est une veille connaissance, on est de la même génération. Nous avons joué l’un contre l’autre en catégories jeunes en France. Aliou est un entraîneur à la hauteur de son équipe. Très discipliné, je le respecte beaucoup. Ce sera avec beaucoup de plaisir que nous abordons ce match».

Belmadi a refusé par ailleurs de se focaliser sur le reste du parcours, estimant que l’urgence est de se concentrer sur ce rendez-vous face au Sénégal. «Après la rencontre face au Sénégal, il y a les différents classements qui auront certainement un impact sur la compétition. Donc, pour ne pas se perdre dans les calculs futurs, il faut se concentrer sur ce match, c’est la meilleure manière de se préparer, ensuite les choses arriveront comme elles arriveront, ça ne sert à rien de calculer».

Interrogée par une journaliste sénégalaise sur les éventuels changements qu’il compte apporter face aux « Lions de la Teranga », Belmadi a botté en touche : «Je vais plutôt vous dévoiler le Onze qui sera aligné par Aliou Cissé (il a commencé à citer les noms des joueurs et la tactique d’Aliou Cissé, ndlr). En ce qui nous concerne, vous devez attendre le match !».

Enfin, le coach national a refusé de qualifier ce choc de test révélateur : «Toutes les équipes pratiquement ont éprouvé des difficultés en ce début de la compétition. Pour moi, jouer contre le Kenya ou la Tanzanie, c’est la même chose. Le Sénégal ne sera pas un test pour moi, rien n’est sûr en Afrique».

Réactions et commentaires en bas de l'article

Commentaires

Page Facebook

Publicité

Plus sur EQUIPE NATIONALE