Djamel Belmadi: «Le peuple attend de vous d’être braves sur le terrain»
Connect with us


EQUIPE NATIONALE

Djamel Belmadi: «Le peuple attend de vous d’être braves sur le terrain»

Djamel Belmadi

Plus que 24 heures, et la sélection algérienne fera son entrée en lice dans la CAN-2019, qui a débuté hier soir en Egypte. Et qui dit premier match des Fennecs dans la manifestation footballistique continentale, dit cette guigne qui les poursuit depuis plusieurs années dans chacune de leur première sortie dans l’épreuve.

Face au Kenya, puisqu’il s’agit du premier adversaire du ‘’Club Algérie’’ dans le cadre du groupe C composé également du Sénégal et de la Tanzanie, il est déjà question pour les protégés de l’entraîneur Djamel Belmadi de chasser la poisse et réussir un départ en trombe. Tout le monde d’ailleurs dans l’effectif algérien est conscient de l’importance d’une entame victorieuse en vue de la suite du parcours.

En tout cas, si l’on se réfère aux déclarations du sélectionneur national faites jeudi avant le début de la deuxième séance d’entraînement de l’équipe nationale dans la capitale égyptienne, on peut avancer sans risque de se tromper que l’optimisme est de mise dans le camp algérien. Les conditions climatiques très difficiles régnant au Caire et appréhendées par les camarades de Mahrez sont devenues, selon les dires de Belmadi lui-même, un ‘’avantage’’.

En effet, le stage de dix jours effectué à Doha a permis aux joueurs algériens de bien s’acclimater avec la forte chaleur conjuguée au taux d’humidité très élevé. De quoi donc rassurer les fans algériens qui ont en marre d’entendre leurs capés avancer après chaque échec dans les épreuves continentales jouées loin du pays par les conditions atmosphériques insupportables. Cette fois-ci donc tout le monde est mis devant ses responsabilités dans l’espoir d’aller relever le défi dans le pays des pharaons pour, pourquoi pas, décrocher le deuxième trophée africain dans l’histoire du football algérienne. Une ambition que nourrit également Belmadi, même s’il a tenu à rappeler qu’il s’agit également du souhait majeure de toutes les équipes présentes en Egypte, et que la mission ne sera guère facile.

Côté effectif, et après le rétablissement totale d’Adam Ounas qui a pu réintégrer ses coéquipiers, c’est un autre joueur évoluant en Italie, en l’occurrence, Ismaïl Bennacer, qui est en train de donner des sueurs froides au staff technique national. L’excellent milieu de terrain d’Empoli souffre d’une blessure au niveau d’un orteil, et il a manqué jeudi sa deuxième séance î, ce qui risque de lui jouer un mauvais tour dans la course à une place de titulaire contre le Kenya, lui qui a été crédité d’une belle prestation face au Mali, mardi passé à Doha pour le compte du deuxième match préparatoire des Verts.

Dans la foulée, Belmadi continue de faire pression sur ses capés. «J’attends de vous plus lors des prochaines sorties. Je sais qu’on a trop bossé mais sachez qu’on a un contrat avec le peuple, donnez tout pour ne pas avoir de regrets ni de remords envers les gens qui nous soutiennent. Nous avons le devoir de ne pas décevoir les millions d’Algériens, lesquels attendent de nous d’être des braves sur le terrain, alors on doit leur procurer cette fierté et cette joie de soutenir leur sélection nationale. On doit être solidaires et montrer beaucoup de bravoure pour ces millions d’Algériens qui nous attendent ». Tel est le message que le coach ne cesse de répéter à ses poulains.

Réactions et commentaires en bas de l'article

Commentaires

Page Facebook

Publicité

Plus sur EQUIPE NATIONALE