EN: L'appel au boycotte de la rencontre de l'EN, on vous donne notre avis
Connect with us


EQUIPE NATIONALE

EN: L’appel au boycotte de la rencontre de l’EN, on vous donne notre avis

Depuis quelques jours les supporteurs de l’équipe nationale se posent une question: Est-ce qu’il faut boycotter ou non, la rencontre face à la Gambie ce vendredi 22 mars ? Plusieurs appels au boycotte ont été partagés sur les réseaux sociaux. On vous rappelle que le Derby d’Alger qui opposait l’USM Alger au MC Alger a largement été boycotté par les supporteurs algérois jeudi passé.

La situation politique est compliquée pour l’instant en Algérie. Ce que le peuple veut est assez clair: la liberté. Maintenant la question est: faut-il utiliser le match de l’EN pour montrer au monde ce que le peuple algérien désir ou faut-il montrent son mécontentement en boycottant la rencontre ? Selon nous les deux options sont bonnes, on s’explique:

Tous d’abord certains reprochent aux joueurs de ne pas avoir soutenu le peuple lors de cette période délicate. C’est vrai que le soutien de joueurs de l’EN pourrait peut-être faire bouger les choses plus rapidement mais il faut comprendre que ce n’est pas leur rôle. S’exprimer haut et fort sur une situation politique  n’est pas forcement la meilleure idée pour un joueur professionnel. Quelques (anciens) joueurs tels que Taïder, Ghoulam, Ounas, Guediroua, Doukha, Yahia Anthar, Karim Ziani, Feghouli, … ont toute de même de montrer leur soutien au peuple à travers des photos ou des videos sur leurs réseaux sociaux. On peux également souligner les déclarations de Djamel Belmadi et du président de la FAF, Zetchi, qui ont clairement donné leur point de vu sur la situation. Ils sont du coté du peuple. 

« Ne pas faire la fête pendant que maman est malade » ont-ils dit. Nous sommes d’accord que c’est pas le moment de faire la fête en Algérie. Mais de l’autre côté dire que il n’y a pas de politique dans les tribunes des stades algériens serait mentir. S’il y a bien un lieu où la jeunesse algérienne montre sa colère envers le système avec des chants (qui sont d’ailleurs repris dans les manifestations pacifiques) c’est bien: la tribune du stade. 

Le peuple algérien pourrait utiliser la rencontre face à la Gambie pour montrer encore plus ses revendications. A peu près 22.000 tickets seront mis en vente au niveau du stade Mustapha Tchaker pour la rencontre qui se déroulera vendredi soir. Il n’y a nulle doute que ces 22.000 personnes peuvent bien se faire entendre ! De plus, le match sera télévisé sur BeIN Sports France et BeIN Sports MENA. On pourra surement compter sur Hafid Derradji qui n’hésitera pas a bien faire passer le message. Un stade plein a craquer qui scande des slogans anti-système pourrait peut-être inciter les joueurs à rejoindre le peuple? 

De l’autre côté laisser les tribunes vides ne serait pas une mauvaise idée non plus. Il y a différents arguments en faveur de cette option. La première est la plus logique: c’est tout simplement pas le moment d’aller voir un match de foot. Certains ne voient pas l’intérêt de manifester pacifiquement dans un stade alors qu’on peux le faire dehors. Un autre argument valable c’est le risque de débordements. Des gens ont peur d’aller au stade et d’être provoqués par la police. Si le peuple ne se comporte pas comme il s’est comporté lors des manifestations ces dernières semaines c’est même pas la peine d’y aller. Il vaut mieux rester chez soi !

Selon nous remplir le stade et montrer son mécontentement au tribune tout en restant pacifique serait la meilleur option, celle qui aurait le plus d’effet. Si nous sommes pas capables de le faire sans qu’il y ait des débordement vaut mieux le laisser vide parce que cela fera peur aux autres algériens qui eux ne voudront plus manifester dans les rues dans toute l’Algérie ! 

Réactions et commentaires en bas de l'article

Commentaires

Page Facebook

Publicité

Plus sur EQUIPE NATIONALE