Real Madrid-Cska Moscou : Une défaite historique pour les Meringues
Connect with us


Monde

Real Madrid-Cska Moscou : Une défaite historique pour les Meringues

Si le Real Madrid était déjà assuré de finir premier de son groupe de Ligue des champions, Karim Benzema et ses coéquipiers ont été humiliés à Bernabéu par le CSKA (0-3), mercredi. Pour la pire défaite des Merengues à domicile dans cette compétition.

Ce Real Madrid de Santiago Solari est bien malade. En méforme ces dernières semaines, comme en témoignent leur lourde défaite à Eibar (3-0) ou la victoire on ne peut plus laborieuse à Huesca (0-1) dimanche dernier, les Merengues ont vécu une vraie déroute à Santiago-Bernabéu, lors de la venue du CSKA Moscou (0-3), mercredi soir. Jamais la Casa blanca n’avait perdu à domicile en Ligue des champions sur un tel score. Et elle n’avait plus perdu sur ses terres en phase de groupes depuis 2009…

Certes, le Real était déjà qualifié pour les 8e de finale avant cette dernière journée de la poule G et des cadres étaient au repos (Ramos, Modric, Varane ou Kroos), mais le secteur offensif avait belle allure. Vinicius, titularisé pour l’occasion, a mis le feu sur l’aile gauche et ses coéquipiers n’ont pas assuré à la conclusion: Marco Asensio a touché la transversale (24e) et Isco n’a pas trouvé le cadre (56e). Karim Benzema, lui, n’a rien eu à se mettre sous la dent puis Gareth Bale, qui a pris la place du Français à la pause, n’a pas forcé en raison d’un coup reçu à un mollet…

Dominateur stérile, le Real a ainsi pris le bouillon à chaque sortie de balle moscovite. La charnière centrale Jesus Vallejo-Javier Sanchez était passive, quand Marcelo était dépassé sur la gauche pour son retour à la compétition. Fedor Chalov (37e), Georgi Schennikov (43e) et Arnor Sigurdsson (73e) ont ainsi mouché le Bernabéu, mais cet exploit est inutile puisque le CSKA finit dernier en raison de la victoire de Plzen contre la Roma (2-1). Le club russe restera néanmoins dans les annales pour cette pire défaite du Real.

Réactions et commentaires en bas de l'article

Commentaires

Page Facebook

Publicité

Plus sur Monde