Equipe Nationale : Belmadi parle du cas Houssem Aouar
Connect with us


EQUIPE NATIONALE

Equipe Nationale : Belmadi s’exprime sur le cas Houssem Aouar

La saga du choix de sélection de la jeune pépite Lyonnaise Houssem Aouar n’est pas encore terminé. Si plusieurs pistes nous affirmaient que l’intention du joueur de 20 ans était de continuer à travailler pour rejoindre les Bleus, il n’empêche qu’officiellement le choix n’a pas encore été fait et qu’il y a encore des chances de le voir sous le maillot des Verts.

Du coté du staff Algérien, on suit encore le joueur et l’intention de discuter avec lui est bien présente. Cependant, le sélectionneur national affirme qu’il ne fera aucun forcing et que le fait qu’ Aouar joue pour les Fennecs ne dépend que de la volonté de ce dernier. C’est ce qu’a affirmer Belmadi lors d’un entretien avec Le Buteur :

“Il y a des joueurs que je suis, après il faudra savoir s’ils ont le désir de jouer pour l’Equipe nationale car parfois on fait des campagnes sur les journaux (rires) sur certains joueurs qui n’ont aucune relation avec le pays, je citerai comme exemple le défenseur du Spartak, Gigot. Il était le premier surpris d’apprendre cela dans la presse.  On n’est pas là pour se rabaisser et aller supplier un joueur qui ne veut pas porter le maillot national et venir jouer pour son pays. Je veux dire qu’on fera tout pour ramener les meilleurs, à condition qu’ils montrent leur dévouement pour l’Algérie”

“Celui qui veut ou qui peut nous retrouver pour donner le meilleur de lui-même, il est le bienvenu. Je n’irai pas voir des joueurs qui demandent à réfléchir, non je ne suis pas d’accord, on ne réfléchit pas pour le pays. Karim Ziani, lorsqu’il est venu il n’a pas demandé à réfléchir, alors que sa maman est française. A 20 ans, j’avais signé à l’Olympique de Marseille et lorsqu’on m’a fait appel j’ai répondu, je n’ai pas demandé un temps de réflexion, alors qu’on était en 1998 en pleine décennie noire. Donc voilà, personne ne doit venir en sélection à reculons. En d’autres termes, je n’ai à convaincre personne de jouer pour son pays d’origine.”

“Aouar ? Ça fait un moment que je le suis de manière directe ou indirecte. Bien sûr qu’on le suit depuis 3 mois, maintenant bien sûr qu’on va s’asseoir, on va discuter et expliquer les choses. Après on va voir le discours qu’on aura en face. Maintenant, si on sent qu’il a l’envie de jouer pour son pays d’origine on avancera d’un pas, mais s’il ne se sent pas concerné, on passera à autre chose. Bien sûr, on souhaite qu’un joueur comme Houssem, qui est une valeur ajoutée, soit avec nous.”

Réactions et commentaires en bas de l'article

Commentaires

Publicité

Page Facebook

Plus sur EQUIPE NATIONALE