Algérie : Mehdi Tahrat, la solution défensive tant attendue ?

tahrat algérie
tahrat algérie

Arrivé sur la pointe des pieds et peu connu du public algérien sous l’ère Christian Gourcuff puis rappelé par Djamel Belmadi trois ans après sa première convocation, Mehdi Tahrat reste sur trois belles prestations contre la Gambie puis lors de la double confrontation face au Bénin. Sa présence annonce t-elle enfin une stabilité défensive retrouvée ? 

Après une moitié de saison réussie avec le VAFC, Mehdi Tahrat est transféré au RC Lens en ce début de saison 2018/2019. Son très bon début de saison en Ligue 2 (Titularisé à tous les matchs) pousse Djamel Belmadi à le convoquer au sein du groupe pour le déplacement en Gambie. Malgré un manque de communication avec son compère Ramy Bensebaini sur le but Gambien, le natif de Meudon gère bien son match avec des interventions déterminantes.

Bis-repetita lors de la rencontre aller face au Bénin à Blida, la paire Tahrat-Bensebaini est reconduite par Djamel Belmadi au détriment d’Aissa Mandi titulaire indiscutable depuis la Coupe du monde 2014 : “Je crois beaucoup en cette paire Tahrat-Bensebaini” dira le sélectionneur national. Choix gagnant puisque l’EN n’encaisse pas de but lors de cette rencontre, un petit exploit car cela n’était plus arrivé en match officiel depuis le 11 juin 2017 lors du premier match de ces mêmes qualifications pour la CAN 2019 face au Togo (1-0). Mehdi Tahrat réalise encore un match plein d’autorité lors de ces interventions et est très bon dans l’anticipation.

Lors de la manche retour face au Bénin à Cotonou, Mehdi Tahrat est une nouvelle fois aligné au côté de Ramy Bensebaini. Auteur d’une bonne prestation encore une fois, il est le Fennec qui a le plus gagné de duels durant les 90 minutes (14 duels gagnés). Dans la relance, Mehdi Tahrat est aussi appliqué autant sur le jeu court que sur le jeu long (84% de passes réussies / 6 passes longues réussies sur 6).

Au final, l’ancien Lillois ressort de ces trois confrontations en laissant beaucoup de garanties au sélectionneur national Djamel Belmadi, et ce dernier pense désormais également à revoir la position d’Aissa Mandi qui “est aussi en concurrence avec Youcef Attal sur le couloir droit” dira t-il en conférence de presse. Mehdi Tahrat est donc en position de force pour une place de titulaire lors des prochaines échéances de l’Equipe Nationale et surtout lors du prochain match crucial face au Togo.

Grâce aux bonnes prestations du joueur Lensois, plusieurs solutions s’offrent au sélectionneur national, la possibilité de former une défense à 3 refait également surface puisqu’Aissa Mandi évolue dans ce système au sein de son club du Bétis Seville, même chose pour Youcef Attal qui évolue en tant que milieu latéral dans un 3-4-3 à l’OGC Nice. Affaire à suivre ..  

Réactions et commentaires en bas de l'article