Algerie-Bénin : Les points positifs à retenir de Djamel Belmadi


L’équipe nationale Algérienne s’est imposé hier soir face au Bénin deux buts à zéro lors d’une soirée dans laquelle les joueurs ont retrouvés l’ambiance phénoménale du Stade Mustapha Tchaker de Blida. L’ouverture du score s’est faite à la Vingtième minute de jeu lorsque Bensebaini envoi un ballon mal dégagé après une combinaison sur corner avec Yassine Benzia. En deuxième mi-temps Baghdad Bounedjah va libérer les verts en inscrivant le deuxième but du match (74′)(Et son deuxième en deux match sous l’ère Belmadi).

En plus de cette victoire qui place désormais les Fennecs à la tète du groupe D avec trois longueurs d’avances sur le Bénin, plusieurs points positifs ont été tirés de la part du sélectionneur national Djamel Belmadi :

La superbe intégration d’Attal et Benzia

On s’attendait à voir le premier, mais surement pas le deuxième ! Les deux techniciens ont parfaitement réussi à mettre d’accord le sélectionneur national tant par leur aisance technique sur le terrain que par leur implication défensive et offensive. Les deux jeunes ont certainement marqués de précieux points hier. Benzia n’a pas hésité à prendre ses responsabilités sur le terrain et que dire de la combativité de Youcef Attal … Impressionnant pour des joueurs de 22 et 23 ans !

La polyvalence de Feghouli

Capable de jouer dans le couloir, dans l’axe en numéro 10, en 8, en défense ou en attaque, Sofiane Feghouli peut être un sacré joker pour le sélectionneur national. Et il en a bien conscience. De plus, la grinta que peut apporter le joueur de Galatasaray peut être un très bon atout en fin de rencontre.

Une petite amélioration au niveau de la fluidité du jeu

Jouer face à des équipes qui ferment défensivement, l’Algérie connait bien sa. Et c’est toujours très compliqué. C’est pour cela que la fluidité du jeu et la transmission de qualité sont importantes. Et hier, la différence s’est faite par rapport au match précédent face à la Gambie. Néanmoins, il reste quand même beaucoup à faire, cela viendra avec le temps… mais c’est un bon début.

La confiance en la paire Bensebaini – Tahrat

Djamel Belmadi à montré sa satisfaction et son entière confiance en la nouvelle paire d’axe central. Il y croit beaucoup (1 but encaissé en 2 matchs)

La bonne concurrence Mandi – Attal

Sur le plan technqiue, les deux joueurs s’opposent : l’un technique et rapide, l’autre costaud et expérimenté. Deux styles différents mais tout aussi intéressants selon le style de l’adversaire. De plus, il semble que Mandi sera à l’avenir utilisé comme Arrière gauche et non pas dans l’axe centrale.

Un point encore à travailler : La paire Taider-Bentaleb

Quasi irréprochables au niveau défensif, les deux joueurs ont rendu une très bonne copie lors de ce match. Cependant, leurs rôle offensif à terriblement manqué : Celui de refaire monter le ballon et le bloc et assurer un certain soutient en attaque. Peut être que cela viendra avec le temps…

Conférence d’après match de Belmadi

Réactions et commentaires en bas de l'article