Algérie : Medjani, Arous & Bounedjah en conférence de presse !

algérie nigeria
algérie nigeria

Trois joueurs de la sélection nationale ont animé mercredi matin une conférence de presse à l’amphithéâtre Omar-Kezzal du Centre technique national de Sidi-Moussa : Carl Medjani, Islam Arous et Baghdad Bounedjah.

Le premier a annoncé que, suite à des discussions qu’il a eues avec le sélectionneur national, M. Rabah Madjer, et le président de la Fédération algérienne de football, M. Kheireddine Zetchi, il a décidé de poursuivre l’aventure avec la sélection algérienne afin d’apporter son expérience et sa contribution au projet de restructuration de la sélection nationale, insistant sur le fait qu’il ne revendique pas pour autant une place de titulaire. Il a reconnu que le niveau de la sélection algérienne actuellement est tout juste moyen et que l’objectif est de faire en sorte que l’équipe redevienne conquérante comme elle l’a été il y a quelques années.

S’agissant du retour de la sélection nationale au stade du 5-Juillet, il a démenti que les jouent aient refusé, par le passé, de jouer dans ce stade, rappelant que partout où il a joué en Algérie avec la sélection, l’ambiance était formidable et insistant que c’est aux joueurs de faire ce qu’il faut pour gagner quel que soit le stade où ils jouent. Par ailleurs, il a appelé une nouvelle fois les médias à dépasser le clivage locaux/binationaux, affirmant que les meilleurs joueurs algériens doivent être sélectionnés indépendamment de leur lieu de naissance ou de résidence.

Pour sa part, Islam Arous, nouveau venu dans la sélection, s’est dit honoré de la confiance que le sélectionneur national a placée en lui et s’est dit prêt à jouer si on fait appel à lui, insistant sur le fait qu’être sélectionné est déjà un acquis pour le jeune qu’il est. Quant à Baghdad Bounedjah, il s’est dit prêt à saisir sa chance si on lui fait confiance, affirmant être à la disposition du sélectionneur et de la sélection nationale. Sur les raisons de sa mise à l’écart ces derniers mois, il a expliqué qu’il existe, des préjugés sur le niveau du championnat du Qatar, jugé faible par certains, citant l’exemple de joueurs exerçant dans des clubs des pays du Golfe qui ont contribué à la qualification de leurs sélections respectives à la Coupe du monde.

Réactions et commentaires en bas de l'article

Partager