Algérie: Toutes les déclarations de Rabah Madjer en conférence de presse

ALGERIA, Alger: Football: Algerian football legend Rabah Madjer talks about the victory of the Algerian football team in the World Cup, in Alger, on June 27, 2014. CITIZENSIDE/FAYCAL NECHOUD

Madjer : je ne vous présente pas mes adjoints qui sont en fait mes amis !

Madjer : ils ont accepté de travailler avec moi dans le but de sauver l’EN

Madjer : La situation de l’équipe nationale ne fait plaisir à personne ni vous ni nous

Madjer : Nous avons des joueurs de grande qualité en Europe et quelques uns en Algerie

Madjer : Je remercie Zetchi qui a donné la chance aux entraîneurs algériens

Madjer : Vous connaissez mes déclarations que je préfère le joueur local mais ça ne veut pas dire que je donne pas chance aux autres

Madjer : Nous allons faire au moins un entraînement par mois avec les locaux. C’est comme ça qu’on bati sur des bases solide.

Madjer : Nous avons besoin de la confiance de la presse

Madjer : Monsieur Saadane n’est pas présent aujourd’hui mais il nous sera de grand conseil

Madjer : Nous allons rebâtir cette sélection. Si elle ne s’est pas qualifié c’est qu’il y’a quelque chose qui va mal

Madjer : L’avantage du sélectionneur local c’est qu’il est toujours disponible pour les joueurs. On est là !

Madjer : Ce n’est pas parce que j’aime les locaux que je vais virer les joueurs qui évoluent en Europe.

Madjer : Nous allons redonner la confiance aux joueurs. Ce sont de grands joueurs ils ont besoin de ça.

Madjer : Je n’ai pas répondu à la presse internationale par respect pour vous

Madjer : j’ai l’habitude des critiques. Je pense être assez fort pour y résister. Je respecte.

Madjer : Je ne suis pas rester loin des terrains. Je suis devenu entraîneur dans les studios.

Madjer : J’ai travaillé en Espagne et Angleterre pour beIN Sport.

Madjer : J’ai beaucoup appris du terrain grâce aux studios

Madjer : Le Bayern a bien rappelé Hayenkes…

Madjer : La Tunisie a rappelé Nabil Maaloul qui était consultant comme moi.

Madjer : Je ne tient pas rancune à ceux qui me critiquent. Je vous demande juste un sourire.

Madjer : J’ai publié mes diplômes, un de la FAF, un d’éducateur du MJS et une attestation de Clairefontaine signée par Aimé Jacquet

Madjer :Mon vrai diplôme c’est mon vécu de joueur. allez sur YouTube vous verra pas mes diplômes mais mes exploits.

Madjer : Je n’ai de problème avec aucun joueur. La preuve je me suis déplacé à Porto et Leicester pour remette des prix

Madjer : Mes propos sont souvent déformés parce que certains n’aime pas que je soit consultant.

Madjer : On va préparer une grande équipe face au Nigeria

Madjer : Nous devons gagner en Afrique !

Madjer : Aucun joueur ne sera imposé par moi, tout sera décidé à trois avec Menasra et Ighil

Madjer : Le staff technique est mon choix. J’avais choisi Saadane mais il a été pris comme DTN mais nous avons trouvé un arrangement

Madjer : J’ai toujours été choisi pour diriger l’EN je ne me suis jamais imposé.

Madjer : En 1994 quand j’ai pris la selection j’avais 32 ans, j’étais le plus jeune entraîneur au monde !

Madjer : En 1994 Ivic m’avait proposé le poste d’adjoint à Porto. J’ai choisi mon pays alors qu’aujourd’hui j’aurai fait carrière

Madjer : Oui j’ai connu l’échec mais on m’a mis es bâtons dans les roues, on voulait m’imposer des joueurs.

Madjer : Je vous promet qu’on va mettre en place une grande équipe.

Madjer : Il y’a des entraîneurs qui ramènent des adjoints plus petits qu’eux moi j’ai pris des plus grands pour apprendre d’eux

Madjer : L’objectif dans mon contrat est d’aller aux demi finales de la CAN 2019

Madjer : C’est une insulte pour Zetchi que de penser que j’ai été imposé par le gouvernement

Madjer : Nous avons été des vedettes dans le passé, aujourd’hui les vedettes ce sont les joueurs actuels.

Madjer : je n’ai rien à cacher mais je ne révélerait pas mon salaire. Je touche moins qu’Alcaraz

Madjer : On ne va pas renouveler l’effectif, ne parlons pas d’âge, aujourd’hui il y’a des joueurs de 39 ans en pleine forme

Madjer : ce sera pratiquement le même effectif mais nous allons bâtir pour l’avenir, il y aura toujours un joueur pour remplacer l’autre

Madjer :Nous allons tenter de rassembler la sélection nationale

Madjer : Medane ne sera pas dans le staff, il fera la navette avec la FAF

Madjer : Je ne peut pas faire l’unanimité.

 

Abdou D, FennecFootball

 

Réactions et commentaires en bas de l'article

Partager