LIGA: Plus de peur que de mal pour Fernando Torres


Le stade de Riazor a retenu son souffle lors des dernières minutes de jeu lors de la rencontre qui opposait l’Atlético Madrid au Deportivo La Corogne.

 

L’attaquant de l’Atlético Madrid Fernando Torres s’est retrouvé au sol après avoir reçu un lourd choc à la tête, suite un salto avec Alex Bergantiños. heureusement que le coéquipier de l’attaquant colchonero Vrsaliko a tout de suite eu le bon de reflex de tenir la langue de Torres pour qu’il ne l’avale pas.

 

Les services médicaux sont intervenus très rapidement et l’ont évacué d’urgence afin de le transporter à l’hôpital le plus proche du stade. Tant dis que Giménez et Carrasco qui assistaient à la scène de leur coéquipier inconscient sur la pelouse, étaient en larmes et énormément inquiets.

 

 

Selon les dernières informations et le communiqué officiel publié par l’Atlético Madrid dans la soirée, l’attaquant espagnol souffrirait d’un traumatisme crânien qui n’aura pas de conséquences. Fernando Torres a repris conscience est à put sortir de l’Hôpital ce matin après avoir reçu le feu vert des médecins pour quitter l’établissement.

 

À la sortie de l’hôpital, l’attaquant madrilène s’est voulu rassurant :

 

« Tout va bien. Je voudrais remercier tout le monde, mes coéquipiers de l’Atlético et les joueurs du Deportivo. Mais aussi les supporters et les personnes sur les réseaux sociaux. Ce sont des choses qui arrivent. Hier Alex était inquiet, mais ça peut arriver à tout le monde. J’ai déjà eu quelque chose du même genre en sélection, je ne me souvenais plus de rien pendant des heures après le choc, là c’était moins violent. J’ai vu les images et on m’a raconté petit à petit ce qu’il s’est passé. Je voudrais aussi remercier les employés de l’hôpital qui se sont très bien occupés de moi. J’espère faire mon retour sur les terrains le plus vite possible. Ce sont de choses qui arrivent dans le football. Je veux aussi remercier les supporters du Deportivo pour leur soutien. Dans quelques jours je ferai mon retour à l’entraînement, ça fait peur sur le coup mais heureusement ça s’est bien terminé. » 

Réactions et commentaires en bas de l'article

Partager