Ligue 1 : Des erreurs d’arbitrage qui pèsent lourd


Les arbitres font parler d’eux à l’entame de cette phase retour du championnat de Ligue 1. Plusieurs erreurs d’arbitrage qui pèsent lourd et qui jettent l’anathème sur les hommes en noir, plus décriés que jamais.

Ce sont les deux penalties sifflés par M. Halalchi en faveur du NA Husseïn-Dey lors du derby contre l’USM El-Harrach qui font encore jaser. Cet arbitre avait dirigé le match aller entre ces deux clubs et accordé un penalty litigieux aux Nahdistes, soulevant ainsi des soupçons et provoquant l’ire des Harrachis qui crient au scandale surtout que leur équipe a concédé un autre penalty imaginaire lors du choc contre la JS Kabylie dirigé par le même arbitre qu’à l’aller, à Tizi Ouzou où les poulains de Boualem Charef.

« Est-ce normal de nous désigner les mêmes arbitres pour l’aller et le retour avec toujours les mêmes erreurs ? On a l’impression d’être visés, surtout que plusieurs penalties imaginaires ont été sifflés contre nous depuis l’entame du championnat »,  sur les ondes de la Radio El-Bahdja l’un des adjoints de Charef, le préparateur physique Hocine Abdelaziz.

Une autre erreur d’arbitrage a faussé le résultat d’un autre derby et d’une autre confrontation entre deux clubs menacés par relégation en Ligue 2, le DRB Tadjenanet et le CS Constantine. Le CSC a été privé d’un but limpide. Beaucoup craignent que la situation ne dégénère davantage dans les prochaines journées du championnat, car l’équipe dirigeante de la FAF est en fin de mandat.

Réactions et commentaires en bas de l'article

Partager