FAF : Raouraoua c’est 10 sélectionneurs en 2 mandats !

1
2052

Les changements entraîneurs qui ronge les clubs algériens n’a pas épargné l’équipe nationale surtout sous le règne de Mohamed Raouraoua.

à son second mandat à la tête de la Fédération algérienne de football (FAF), le président a consommé 10 sélectionneurs durant ces deux mandats, sans compter les trois provisoires, à savoir :

Hamid Zouba (mai 2002 à janvier 2003)

Meziane Ighil (juin 2005 à février 2006)

Nabil Neghiz ( avril à juin 2016).

Parmi ces 10 sélectionneurs, deux entre eux n’ont fait qu’une petite pige avant de plier bagages, il s’agit du Serbe Milovan Rajevac et le Belge Georges Leekens. C’est la première fois que l’EN à subit une série noire de cinq matches officiels sans aucun succès, compromettant ainsi ses chances de qualification à une troisième Coupe du monde consécutive et quittant la CAN 2017 par la plus petite porte.

Mohamed Raouraoua est devenu un aspirateur d’entraîneurs comme les présidents des clubs de L1. Depuis qu’il s’est dit de ne plus questionner personne sur le sélectionnement d’entraineur, il commit ainsi d’impardonnables erreurs de casting, comme celle de Rajevac qui est resté cinq ans au chômage avant de débarquer en Algérie.

« L’EN est gérée comme un club. On change constamment d’entraîneurs alors qu’en sélection, on doit laisser le staff travailler pendant trois ans au minimum », dira l’ancien capitaine et driver des Verts, Ali Fergani.

Partager
  • mquidech

    tant que raouraoua est a la tete de la faf l’equipe nationale ne fera rien de bon.il va passer son temps a voyager a la recherche d’entraineur qu’il cangera ala premiere contre performance.hawass hawass ya raouraoua les voyages khalcine bedraham echa3b