CAN2017 : Pourquoi l’Algérie n’a plus cette rage de vaincre !?

0
2770

les Tunisiens ont été supérieure jeudi face au Algériens qui étaient très décevants, tout ce jouer dans l’état d’esprit qui a évolué chez Aigles de Cartage durant les 90 minutes contrairement aux Fennecs.

Durant 20 minutes, On a cru retrouver chez les nôtres la détermination et la volonté d’aller de l’avant mais ce ne fût qu’un petit feu qui s’est éteint très rapidement, avant de retomber petit à petit, manque de travail collectif, une équipe avec quasiment sans âme.

Aucune résistance

L’ensemble de ce qui se passe autour de la sélection éloigne l’Algérie de la victoire. Des choix et des non choix du sélectionneur et de ses adjoints, une politique footballistique menée par le président de la fédération “Mohamed Raouraoua”.

Aucun plan du jeu

Personne ne savait comment il fallait jouer,à qui donner la balle, qui reste en défense et qui monte. Guedioura s’est fait remarquer par ses nombreuses fautes mais c’est juste parce-que y’avait que lui qui courrait pour arracher des ballons.

Nabil Bentaleb était étouffer par Rachid Ghezzal en meneur de jeu et avec notamment des excentrés Mahrez & Brahimi qui étaient censés fermer les couloirs.

Aucun Coaching

Que dire des changements!

Sortir Brahimi alors qu’il était le plus dangereux avec rage sur le terrain, le remplacer par Hanni à la 74e minute alors que ce dernier aurait du remplacer Ghezzal depuis bien longtemps ( comme il pouvait le faire entré depuis le début )

Entrée tardive de Bounedjah, un Slimani absent durant les deux derniers matchs doit être remplacer!

Bentaleb oublié au milieu il ne jouait presque pas.

Sans oublier l’entrée de Abeid à la 93e minute alors que les joueurs étaient chauds pour égaliser.

Partager