Stats : Deux hommes satisfaisants et deux hommes décevants !

0
2930

• 2 Hommes Décevants :

 

  • Rais M’Bolhi (7.5): Malgré qu’il soit fautif sur le premier but Zimbabwéen, il a sauvé les fennecs avec des arrêts exceptionnels. Il a encore une fois montré qu’il mérite d’être titulaire. Auteur d’un match époustouflant. L’homme du match.
  • Riyad Mahrez (7): Il a illuminé un match bien terne du côté algériens. Il a apporté de la justesse technique et de la maîtrise à des actions offensives souvent mal organisées. Ses appels incessants ses centres précis et ses incursions dans la surface ont fait très mal à la défense du Zimbabwe. Une performance de haut vol pour Mahrez, qui marque 2 sublimes buts et qui évite une catastrophe d’entrée à l’Algérie

• 2 Hommes Satisfaisants :

 

  • Mokhtar Belkhiter (3): Auteur d’un bon match face à la Mauritanie, il a été récompensé par George Leekens en débutant le match. Le neo-internationale algérien a déçu cette fois. Il est fautif sur les deux buts du Zimbabwe. Un match a oublier pour Belkhiter. Il est remplacé à la mi-temps par Meftah
  • Hilal Soudani (3.5): Placé sur le flan droit, à défaut d’un Brahimi en 10, Soudani n’a pas su apporter ce danger qu’amenait Mahrez de l’autre côté. On a même parfois senti que L’Algérie jouait sans ailier gauche. Ce qui empêchait Ghoulam de déborder. Mais derrière la prestation de Hilal se cachait autre chose: Une blessure. En effet, Soudani était l’un des joueurs incertains avant ce premier match. Sorti à la 78e minute, le joueur se dirigeait vers le banc en boitant. Espérons ce cas sans gravité.

• Prestation des autres Fennecs :

  • Aissa Mandi (5) : positionné dans l’axe avec Ramy Bensebaini, le joueur du Real Betis n’était ni bon ni mauvais, il a juste fait son travail avec bien évidement quelques erreurs avec notamment celle de lorsqu’il perd le ballon de vue en pleine attaque du Zimbabwéen “Knowledge Musona”. L’entente avec Bensebaïni a été plutôt encourageante
  • Ramy Bensebaini (6) : Le joueur du stade Rennais était bon en défense et avec une très bonne entente avec Aissa Mandi, il prend pas de risque inutile et plutôt posé sur le terrain, l’Algérie peut compter sur lui dans l’Axe.
  • Faouzi Ghoulam (5): Plutôt bon. L’algérien a globalement contenu son adversaire direct, il est vrai pas dans un grand jour. Contrairement à Belkhiter, il n’a pas hésité à monter pour faire souffrir la défense adverse. Mais malgré les efforts, il nous sort un match très moyen avec des centres trop appuyé ou trop court. On l’a déjà vu bien meilleur
  • Adlène Guediroura (4.5): Beaucoup trop mou dans les duels, il nous sort un match décevant. Il se fait prendre beaucoup trop facilement par l’adversaire. Il n’a pas été mauvais sur le plan défensif seulement mais même sur le plan offensif se n’était pas top. Trop de passes ratées et des tirs bloqués par les défenseurs Zimbabwéen. Un match faible de la part de la debaba.
  • Nabil Bentaleb (5):  Auteur d’un match moyen. On a rien a lui reprocher à part sur une occasion où préfère tirer de loin au lieu de donner la balle à son coéquipier. Sinon il fait un match correcte
  • Yacine Brahimi (6): Positionné en soutien de Slimani, le fennec a été excellent de bout en bout. Impeccable techniquement, comme d’habitude, il a en plus pu créer beaucoup d’occasions pour la sélection algérienne. Un régal.
  • Islam Slimani (4.5): Il à était transparent durant tout le match. Il a gâché beaucoup trop d’occasions. Il a eu les occasions pour offrir la victoire à l’Algérie mais il n’a pas su conclure. Il devra faire mieux les prochains matches.
  • Rabie Meftah (5) : Comme son nom l’indique il était la clé du match pour les fennecs, entré en 2ème période en remplaçant Belkhiter complètement hors match, il offrait des débordements coté droit et mettait au point quelques centres. Par contre en défense il était un peu moins décisif, pour sa 8ème sélection avec l’équipe nationale il est plutôt pas mal.
  • Rachid Ghezzal (-): Entrée à la 78e minute à la place de Soudani, il n’a pas vraiment eu l’occasion de s’exprimer sur le côté gauche.
Partager