OL : RACHID GHEZZAL À L’ATLÉTICO MADRID, C’EST NON


L’Atlético Madrid ne fait plus partie des clubs en mesure de recruter Rachid Ghezzal . Le milieu offensif lyonnais est maintenant beaucoup plus proche d’une prolongation de contrat à l’OL que d’un départ.

Donc Rachid Ghezzal ne rejoindra pas Antoine Griezmann, Kevin Gameiro et Diego Simeone à l’Atlético Madrid, que ce soit en janvier ou l’été prochain. En effet, selon les informations l’entourage du milieu offensif de l’Olympique lyonnais (24 ans) ne souhaite pas faire affaire avec Jorge Mendes, agent très influent chez les Colchoneros. Même chose pour Valence, qui s’était un temps penché sur le cas de l’international algérien et qui est la propriété de Peter Lim ( Actionnaire Majoritaire de Valence à 82,3% ) et proche de celui qui est présenté comme l’instigateur d’un vaste système d’évasion fiscale, d’après les premières révélations de Football Leaks. D’où la méfiance du clan Ghezzal, à commencer par son frère Abdelkader, ancien de joueur l’EN de Crotone (ITA) ou de Parme (ITA) qui gère les intérêts de son petit frère.

UN SALAIRE ENTRE 250 000 ET 300 000 EUROS

La tendance du moment est clairement à une prolongation de contrat avec son club formateur pour le natif de Décines. Sous contrat jusqu’en juin 2017, et par conséquent libre de s’engager où il le souhaite à partir du 1er janvier, Ghezzal s’est réconcilié avec les dirigeants de l’OL, après une période de tensions entre les deux camps. Les émoluments du joueur devraient se négocier entre 250 000 et 300 000 euros par mois. Ghezzal serait ainsi récompensé de sa montée en puissance (trois buts et deux passes décisives en quinze matchs toutes compétitions confondues) après un début de saison tronqué par une blessure et par les désaccords avec le club. Il avait pourtant été l’un des acteurs majeurs de la folle remontée des Gones la saison dernière jusqu’à la deuxième place de la L1, qualificative directement pour la phase de groupes de la Ligue des Champions.

VILLARREAL EN ATTENTE D’UNE RÉPONSE

Si un nouveau bail est dans les tuyaux, des clubs n’ont pas abandonné la piste menant à Ghezzal. Comme nous vous l’annoncions dès la mi-novembre, Villarreal était très chaud sur le dossier. Mais le « sous-marin jaune » attend une réponse depuis trois semaines. West Ham et Tottenham restent aussi à l’affût, sans oublier Everton, même si les Toffees ont bien conscience d’avoir plusieurs longueurs de retard. Mais l’avenir de Ghezzal à moyen terme devrait bien s’écrire à Lyon et pas à l’Atlético Madrid ou ailleurs.

Yanis Messaoudi, Fennec Football

[frontpage_news widget=”332″ name=”A Voir Aussi :”]

Réactions et commentaires en bas de l'article

Partager