EN : Vague d’absences, quelle attaque face au Nigeria ?


La Fédération algérienne a annoncé lundi soir les forfaits de Ghezzal, Boudebouz et Soudani pour le déplacement capital au Nigeria samedi en match éliminatoire du Mondial 2018.
Du coup, le nouveau sélectionneur Georges Leekens va devoir remodeler son attaque où seuls Slimani et Mahrez sont incontournables en ce moment.

Déjà privée de joker depuis son match nul initial face au Cameroun (1-1) à domicile le mois dernier, l’Algérie va se déplacer au Nigeria dans des conditions loin d’être optimales samedi en match éliminatoire du Mondial 2018. Après les problèmes en défense lors du précédent rassemblement, celui-ci s’est ouvert par de nombreux soucis en attaque.

Première contrariété la semaine dernière avec la blessure à la jambe d’Adam Ounas, qui l’a contraint à repousser sa première convocation. Jusque-là rien de très grave puisque le Bordelais doit encore gagner sa place chez les Fennecs. En revanche, des nouvelles bien plus préoccupantes sont tombées lundi soir avec trois nouveaux forfaits dans le secteur offensif.

Soudani et Boudebouz à remplacer

Après les contrôles d’usage, le staff médical de l’équipe nationale qui les a pris en charge, a informé le staff technique national que Rachid Ghezzal et Ryad Boudebouz ne pourront pas être aptes physiquement à jouer le match du Nigeria du 12 novembre à Uyo. Pour sa part, Hilal Soudani n’a pas fait le déplacement à Alger, son dossier médical était suffisant pour qu’il reste à Zagreb afin de soigner une blessure“, a annoncé la Fédération algérienne dans un communiqué.

Avec Baghdad Bounedjah (Al Sadd), Yacine Benzia (Lille) et Ismael Bennacer (Arsenal) appelés en renfort, les Verts ont de la ressource dans ce domaine, mais le nouveau sélectionneur Georges Leekens va devoir se creuser la tête pour sa première puisque Soudani et Boudebouz disposaient d’un statut de titulaire pendant la parenthèse Milovan Rajevac au cours des derniers mois, tandis que Ghezzal revenait bien en forme ces dernières semaines et aurait pu apporter sa percussion en entrant en jeu.

Feghouli et Brahimi relancés ?

Au lieu de ça, Leekens va devoir innover. Derrière les indispensables Foxes Islam Slimani et Riyad Mahrez, deux places restent en effet à prendre. A priori, le Belge risque de devoir offrir sa première titularisation à Sofiane Hanni, en forme avec Anderlecht, ou de relancer Sofiane Feghouli (West Ham) ou Yacine Brahimi (Porto) au talent certain mais qui n’ont joué respectivement que 376 et 172 minutes en club cette saison…

A moins que le technicien opte pour un deuxième avant-centre aux côtés de Slimani avec Bounedjah qu’on a plus vu en sélection depuis un an. Benzia, qui n’a joué que 273 minutes avec Lille, et Bennacer, dont la carrière internationale se résume à 6 minutes face au Lesotho (6-0) en septembre, paraissent moins crédibles et semblent en revanche promis à un statut de remplaçant. Réponse samedi.

Lotfi Bouzidi, Fennec Football

[frontpage_news widget=”332″ name=”A Voir Aussi :”]

Réactions et commentaires en bas de l'article

Partager