Algérie: Les nouveaux stades presque finis


Le Football Algérien connait aujourd’hui un renouveau, depuis le lancement du professionnalisme en 2010, l’état a lancé de nombreux projets de stades de l’ouest à l’est.
Parmi ces stades là:

Beraki Stadium: (Alger)

Sur place, on a été reçus par Mme Nabila Ghenai, chef de service qui a à sa charge le suivi des dossiers concernant le stade en question. A ses côtés, M. Kheireddine Kacem, ingénieur en génie-civile. Ils se sont montrés très aimables en répondant à nos questions. Pour ce qui est du stade de Baraki, documents à l’appui, Mme Nabila Benai  dira :

«On est très optimistes pour le beau nouveau stade de Baraki. Les travaux de réalisation vont bon train et sont estimés, à l’heure où je vous parle, à 82%. Selon les prévisions, il sera achevé vers les mois de juin à juillet 2017, incha Allah. A tous les niveaux de responsabilité, on veille à ce que les choses avancent bien, avec le rythme convenu.»

Rappelons que ce stade comportera 50 000 places.


Oran Stadium:

Cette infrastructure, réalisée à Belgaïd, à la sortie Est d’Oran, fait partie du futur complexe olympique omnisports devant abriter les compétitions des jeux Méditerranéens, prévus en 2021 dans la capitale de l’Ouest du pays.

Le directeur de wilaya des équipements publics, Mustapha Banouh, a indiqué que le taux d’avancement des travaux du stade de football ont atteint les 70% en attendant l’achèvement des autres travaux complémentaires comme la pose

de la pelouse, celle des sièges, la réalisation des réseaux électriques, d’alimentation en eau, les systèmes de chauffage, de climatisation et autres. Il a assuré que le projet sera livré en “décembre 2016”

Ce stade a une capacité d’accueil de 40 000 places.


Tizi Ouzou Stadium:

Le stade omnisports de 50 000 places couvertes de Tizi-Ouzou, sera livré au courant de l’année 2017, a affirmé,  le ministre de la jeunesse et des sports, Ould Ali El Hadi.

Il a rappelé que la résiliation du contrat avec l’entreprise espagnole qui a été engagées sur ce projet avec l’entreprise nationale ETRHB Haddad, et son remplacement par une entreprise turque, Mapa Insaat, le 3 mars 2015, a permis de relancer le chantier qui était en souffrance. La livraison de ce stade, doté d’une enveloppe financière de 35,760 milliards de dinars, interviendra donc après celui d’Oran.

D’autres projets de stades sont en cours dans les villes: Chlef, Batna, Mostaganem.

VIDEO : Les nouveaux stades d’Algérie prévus en 2017

 

Lotfi Bouzidi, Fennec Football

[frontpage_news widget=”332″ name=”A Voir Aussi :”]

Réactions et commentaires en bas de l'article

Partager